-10% sur tout avec le code : WINTER10

Comment remplacer un carreau cassé ?

Remplacer un carreau cassé devient nécessaire si le revêtement au sol ou au mur subit un choc violent. Ce remplacement demande d’ailleurs chez la personne qui souhaite l’effectuer une certaine délicatesse.

Pour cela, si vous souhaitez tenter l’opération par vous-même, prendre connaissance des outils et des matériels à utiliser pour la réussir reste indispensable. De même, connaître et respecter les différentes phases du processus pour un meilleur rendu final de votre carrelage doit demeurer votre priorité. Ce guide aborde tous les aspects importants pour la réussite de ce projet de remplacement.

Découvrez notre gamme d'outils pour la pose de carrelage

Qu’est-ce qui peut provoquer la cassure d’un carreau ?

Plus d’un facteur peut provoquer la cassure d’un carreau de votre revêtement. Parmi ces diverses causes, voici les plus courantes.

Impacts violents

Les impacts violents sur un carrelage provoquent logiquement des fissures profondes sur la surface des carreaux ayant subi le revers. Dans les faits, ces impacts se produisent si une charge assez lourde tombe sur le carreau avec une certaine force. D’autres cas comme des objets à bout pointus jetés sur le carrelage suffisent pour ébrécher considérablement votre carrelage.

remplacer carreau casse
remplacer carreau

Installation incorrecte de votre carrelage

Une mauvaise pose peut entraîner quelques points faibles dans la structure de vos carreaux.

Ainsi, si une seule étape d’installation de votre carrelage s’exécute mal :

  • une préparation inappropriée de la surface de pose ;
  • un choix d’adhésif mal fait ;
  • une manipulation peu correcte des carreaux ;
  • un support de pose un peu trop humide ;
  • un mortier de mauvaise qualité.

Alors, l’intégrité de votre revêtement de sol reste compromise, provoquant parfois la cassure de certains carreaux. Ainsi, pour éviter de remplacer des carreaux cassés, veillez à bien respecter les étapes d’installation.

Les contraintes thermiques aussi

La température peut impacter négativement la structure des matériaux utilisés pour votre carrelage. La conséquence reste l’ébrèchement progressif de vos carreaux. À titre illustratif, si un carreau connu pour sa résistance sur les planchers chauffants s’installe dans une zone à température contraire et vice-versa, attendez-vous à sa cassure. Pour cette raison, prenez la peine de bien connaître les attributs de vos carreaux avant de les choisir.

Au sein de notre magasin en ligne, chaque type de carreau se présente avec ses caractéristiques et avantages pour votre espace. En outre, nous vous donnons la possibilité de laisser vos préoccupations concernant le choix afin que nous y répondions.

Imperfection matérielle

Si vous recherchez une option audacieuse et vive pour éclairer une pièce, le carrelage jaune est une excellente option. Ce carrelage rappelle la lumière du soleil et crée une atmosphère énergisante tout en chassant complètement l’obscurité de vos locaux. En effet, les carreaux jaunes peuvent être utilisés pour créer des points focaux dans une pièce ou pour ajouter une touche de couleur vive à une palette plus neutre. Par exemple, un mur jaune légèrement éclairé donne l’impression que le soleil a débarqué chez vous dans toute sa flatuosité, même les jours de pluie.

Absence de joints de dilatation

Dans le domaine de la pose de carreaux, la norme voudrait que la pose de joints de dilatation reste effective si la surface carrelée dépasse les 40 m2 ou si un couloir reste supérieur à 8 mètres. En effet, mettre en place des joints de dilatation a pour but de retenir la précarité d’un carrelage et ainsi d’éviter qu’il ne s’abîme. Qu’il s’agisse de joints de fractionnements ou de joints périphériques, si vous ne les mettez pas en place, vos carreaux peuvent se soulever ou se décoller.

Chez Reflex Boutique, nous mettons à votre disposition plusieurs joints de carrelage qui sauront répondre à vos besoins. Non seulement, ils demeurent de bonne qualité, ils restent moins onéreux. Quoiqu’il en soit pour le remplacement de carreaux cassés, vous devez chercher des outils, matériels et produits de 1er choix afin de garantir le succès de votre opération. D’ailleurs, voici certains dont vous aurez besoin.

De quoi ai-je besoin pour changer un carreau cassé ?

Le changement d’un ou de plusieurs carreaux cassés reste un processus dont la bonne marche oblige à choisir utilement et qualitativement certains outils, matériels et produits. Voici ceux qui sont généralement utilisés :

Nouveau carreau

La substitution d’un carreau cassé nécessite d’opter pour un autre ayant les mêmes caractéristiques, notamment :

  • la taille et l’épaisseur ;
  • le matériau de conception ;
  • le style ;
  • la finition…

Pour le choix, vous pouvez vous fier à notre boutique en ligne qui offre une grande variété de carreaux entretenant les caractéristiques de votre carreau cassé. Si d’ailleurs, vous souhaitez changer complètement le carrelage de votre cuisine ou d’une autre pièce, nous vous offrons une livraison gratuite à condition d’effectuer un achat d’au moins 890 euros.

Les outils utilisés habituellement

Ces outils restent ceux couramment utilisés par les artisans carreleurs. Les voici :

  • marteau
  • burin ;
  • raclette ;
  • truelle ;
  • spatule crantée ;
  • pince ;
  • grattoir à carrelage et
  • maillet en caoutchouc.

Chacun de ces outils a un rôle précis à jouer dans le remplacement des carreaux cassés. Ces outils sont nécessaires pour le succès de l’opération.

Les outils de sécurité

Disposez d’outils de sécurité reste capital pour changer vos carreaux cassés. Ainsi, songez absolument :

  • aux gants de protection ;
  • à un masque facial ;
  • aux lunettes de sécurité…

Il s’agit d’outils qui vous aideront très remarquablement à vous protéger des débris de carreaux pendant la manipulation et lors du décoinçage de ces derniers. Ils restent donc très précieux.

Adhésif à carreaux

Loin d’être inutile, la colle à carreaux nécessite une grande rigueur dans son choix. Pourquoi ? Déjà, un mauvais choix d’adhésif aura un effet adhérant temporaire. Dans les faits, même si vous l’utilisez sur le moment et que celui-ci colle réellement le nouveau carreau, la probabilité qu’il se décolle rapidement reste très élevée. Ensuite, la bonne fixation de votre nouveau carreau dépend exclusivement de ce produit. Pour cette raison, optez pour une colle appropriée qui s’adapte parfaitement au carreau et au matériau de la surface de pose.

Les matériaux de jointoiement

Vous connaissez déjà le rôle des joints dans l’installation d’un carrelage. Ainsi, pour réussir à les poser, rassemblez les matériaux de jointoiement à l’instar du mortier à joint ou du coulis. Ceux-ci combleront l’espace entre les carreaux pour une finition bien commode.

Quelques accessoires supplémentaires

Les accessoires supplémentaires restent facultatifs. Toutefois, en fonction de l’opération de remplacement des carreaux cassés, ces derniers peuvent se rendre utiles. Il s’agit d’éléments comme :

  • un coupe-carreau si besoin ;
  • une planche de support pouvant soutenir le carreau lors de sa pose ;
  • meuleuse ;
  • des cales pour conserver l’intervalle entre les carreaux existants…

Quoiqu’il en soit, gardez à l’esprit que le processus de remplacement varie selon le type de carreau, le support de pose et du mode de fixation employé. Cela dit, les différentes étapes de la tâche ne changent pas en soi.

Quelles étapes sont à respecter pour remplacer un carreau cassé ?

Pour remplacer un carreau cassé, vous disposez de deux possibilités. Soit, vous utilisez les services d’un artisan carreleur, soit vous essayez d’effectuer ce remplacement par vous-même. Il reste vrai que le carreleur a plus de chance pour sa réussite que vous, mais en respectant les étapes qui vont suivre, vous pouvez autant que le professionnel réussir le processus. Les voici.

Retirez les joints autour du carreau ébréché

Si votre carreau cassé reste entouré de joints, la première étape du processus de remplacement demeure le retrait de ces joints. Pour la réussir, utilisez un grattoir à carrelage pour gratter toute la surface des joints. Cette étape préparera la prochaine.

Cassez délicatement la totalité du carreau concerné

Il s’agit d’un remplacement et en cela, vous devez retirer le carreau ayant subi le choc. Donc, pour réussir l’étape, vous allez faire preuve d’une certaine délicatesse afin de ne pas briser les autres carreaux du revêtement de sol. Mais restez serein. En effet, pour effectuer cette importante manœuvre, placez un burin au centre du carreau en tapant dessus avec un marteau sans pression.

Par ailleurs, s’il s’agit d’une dalle de carrelage plutôt grande ou si le carreau demeure très épais, laissez tomber le burin et le marteau puis optez pour une meuleuse. Elle doit se munir d’un disque diamant que vous déplacez en diagonale sur votre carreau pour son découpage. Bien évidemment, afin d’éviter les débris, portez vos lunettes de protection.

Enlevez le carreau cassé

Une fois que le carreau concerné se présente en plusieurs morceaux, retirez l’ensemble. Vous pouvez utiliser votre main protégée préalablement par des gants. Si des morceaux résistent, ne forcez pas, utilisez simplement à nouveau votre burin et votre marteau en exerçant de très légers coups de marteau sur le burin. Faites attention à ne pas abîmer les autres carreaux.

Débarrassez ou nettoyez l’espace du carreau retiré

Pour remarquablement réussir le remplacement d’un carreau cassé, avant de poser le nouveau carreau, débarrassez le support de pose du carreau cassé demeure crucial. Enlevez donc les résidus de mortier-colle avec un outil adéquat et rendez propre l’espace avec un aspirateur. Pour plus de netteté, utilisez une éponge humide afin de vous assurer qu’il ne reste aucune trace de poussière.

Enduisez de colle aussi bien la surface que le carreau

À cette étape, votre surface de pose demeure déjà remarquablement propre. Il ne vous reste plus qu’à procéder à l’encollage en faisant usage d’un mortier-colle. Pour cela, deux enduisages doivent se réaliser.

  • un enduisage du support prêt à recevoir le nouveau carreau et
  • un enduisage du dos du nouveau carreau

Pour ces deux enduisages, il reste préférable d’utiliser une spatule crantée. De cette façon, vous êtes certain que la fixation du nouveau carreau sera une réussite.

Posez le nouveau carreau

Cette étape voudrait que vous installiez subtilement le nouveau carreau enduit d’adhésif sur le support de pose, lui-même enduit de colle. Pour ce faire :

  • positionnez parfaitement le nouveau carreau et placez des croisillons de sorte qu’il reste de l’espace pour les joints ;
  • munissez-vous d’un maillet en caoutchouc ainsi que d’une planche de bois afin d’enliser votre carreau pour le laisser au même niveau que les autres. Les planches de bois seront disposées en biais sur plusieurs carreaux ;
  • du moment où le nouveau carreau adhère, utilisez l’éponge humide et un chiffon sec pour enlever le reste de colle autour du carrelage ;
  • patientez pour la durée indiquée sur la notice du mortier-colle. N’oubliez pas non plus de retirer les croisillons avant que l’adhésif ait eu le temps de prendre.

Cette étape est l’avant-dernière du processus de remplacement de carreaux cassés. Reste à présent la dernière étape.

Découvrez notre gamme d'outils pour la pose de carrelage

Dernière étape : posez les joints et faites la finition

Afin que votre revêtement de sol soit totalement imperméable sur toute sa surface, réalisez les joints autour du carreau posé nouvellement. Pour cela, préparez un mortier à joints et appliquez-le en biais au niveau des joints avec une raclette pour carrelage. Attachez une importance particulière à cette opération. Pour ce faire, veillez à ce qu’aucun trou n’apparaisse. Enfin, rendez lisses les joints avec la raclette et supprimez les traces de mortier avec une éponge mouillée et un chiffon sec puis laissez sécher.

Maintenant, vous connaissez les différentes étapes de l’opération de remplacement. Sachez que ces étapes doivent être absolument respectées si vous souhaitez uniformiser votre revêtement de sol. Pour éviter de casser à l’avenir un carreau, voici quelques conseils.

Cassure et remplacement d’un carreau : que retenir ?

Impacts rudes, installation inadéquate de votre carrelage, quelques contraintes thermiques, des imperfections matérielles ou encore l’absence de joints de dilatation, voilà les causes habituelles d’une cassure de carreau. Pour les remplacer, quelques outils, matériels et produits doivent absolument être pris en compte, notamment :

  • le nouveau carreau ;
  • les outils de travail courant ;
  • les outils de sécurité ;
  • l’adhésif pour la pose ;
  • les matériaux de jointoiement ;
  • des accessoires supplémentaires…

En faisant usage de ces outils et en respectant rigoureusement les différentes phases du remplacement d’un carreau cassé, vous êtes certain de réussir l’opération.

Reflex Boutique est une référence en revêtement de sol et de mur, qu’il s’agisse d’un espace en intérieur ou en extérieur. Vous pouvez dès à présent explorer les différentes catégories de notre espace de vente en ligne pour y retrouver les types de carreaux adaptés à votre projet.